Michela Sacco-Morel – Le caporalato en Italie : un enfer peuplé de femmes

Le caporalato est la forme d’esclavage de l’agriculture moderne largement répandue en Italie. Nous voulons rendre compte de l’ampleur et de la complexité de ce système d’exploitation, mettant au centre de l’analyse les femmes et leur(s) rôle(s), dans un système économique fondé sur la précarité et les inégalités salariales.

28 novembre


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.